Maison des Himalayas :  Agenda
Maison des Himalayas :
Maison des Himalayas :  Projets
Maison des Himalayas :  Bulletin
Maison des Himalayas :  L'Himalaya
Maison des Himalayas :  Glossaire


Mise à jour du 02 avril 2011

Handimachal

(construction d'un dispensaire dédié au handicap
en Himachal Pradesh)

Sommaire


Pour suivre l'actualité du projet semaine par semaine depuis septembre 2009,
accès direct au Blog Handimachal


Pour télécharger le dépliant détaillant les grandes lignes du projet et son évolution à novembre 2010: ici

 


 

Résumé du projet

Situation : Vallée de Kullu ("la vallée des Dieux"), Himachal Pradesh, Inde
Domaine : Information, aide et formations médicales, éducation, développement local
Objectifs : Créer un dispensaire dédié au handicap (centre médical spécialisé, d'information et de formation)
Durée globale du projet : 8 ans (janvier 2007 à fin 2014)
Partenaires HPVHA (Himachal Pradesh Voluntary Health Association, Shimla), organismes publics ou privés français et indiens
Budget :

Pour la phase préliminaire (enquête de terrain) : 6.640 euros financés par MdH et HPHVA

Pour la phase I (Unité Handimachal de Kullu) : 13.100 euros pour la première année, 10.455 euros pour la seconde année


Phases de construction et d'équipement du dispensaire, programmes de formation du personnel : budget estimatif de  120.000 euros à affiner en fonction des résultats de l'étude préliminaire, des devis pour la construction du bâtiment et des diverses collaborations à mettre en place.


 

Détails du projet

 

Localisation

L’Himachal Pradesh,Inde du nord-ouest) est l'un des derniers Etats créés au sein de l'Union Indienne. Ce pays de montagnes occupe, pour moitié, les premiers contreforts de l'Himalaya occidental ainsi que des zones de très haute altitude (Kinnaur, Lahaul-Spiti), limitrophes de l'ancien Tibet.  Longtemps isolé du gouvernement central indien et toujours considéré comme l’une des zones « arriérées » de l'Inde, cet Etat connaît un certain développement économique depuis les vingt dernières années, grâce aux activités rémunératrices engendrées par le tourisme, des projets hydroélectriques et une agriculture florissante (les pommes d'Himachal Pradesh, notamment, sont commercialisées dans toute l'Inde).

 

Le niveau de scolarisation, jusqu’alors faible, est en train de s'améliorer avec la nouvelle génération. L'empreinte de la tradition locale et une ouverture récente à la culture scientifique ont laissé de très fortes lacunes dans la compréhension et le traitement de certaines déficiences sanitaires et médicales, notamment en matière de handicap physique et de maladies mentales.

Malgré une implantation médicale de plus en plus importante dans les centres urbains d'Himachal Pradesh (hôpitaux gouvernementaux ou privés, officines privées nombreuses), les problèmes liés aux divers types de handicaps ne sont en général pas traités (avec une exception cependant pour les instituts spécialisés pour aveugles et malentendants), ni par les institutions gouvernementales ni par les organismes privés : les familles touchées par le handicap sont dans une totale méconnaissance du phénomène et dans un grand isolement par rapport aux solutions existantes.

Selon le recensement de 2003, 2,6% de la population totale d’Himachal Pradesh (soit 165.413 personnes) souffrirait d’un handicap (83.966 personnes de sexe masculin et 81.447 personnes de sexe féminin). Cependant, le chiffre fourni par les divers bureaux d’aide sociale d’Himachal Pradesh n’est que de 50.255 personnes touchées par un handicap, ce qui dénote un manque certain d’information et de formation de la part de l’administration locale (et également de la part des familles touchées par le handicap, notamment en ce qui concerne leurs droits).

Dans le district de Kullu, un premier pas semble avoir été fait par les autorités locales : par le biais des écoles et des « panchayats » (conseils de villages), une première réunion a été organisée par les autorités éducatives locales avec les familles concernées en septembre 2005. les divers centres d’aide sociale continuent leur travail de recensement, sans pouvoir apporter pour l'instant de propositions concrètes pour aider ces familles (excepté la gratuité des transports et un certain quota d’emplois réservés dans l’administration – alors que l’éducation des enfants handicapés n’est pas assurée).

Les ONG indiennes locales spécialisées dans la santé commencent également à s’intéresser aux divers problèmes posés aux personnes handicapées, la loi indienne ayant prévu un certain nombre de mesures en faveur de ces personnes, dont l’application reste très lente.


Objectifs du projet Handimachal

ü                   Création d'un centre dédié au handicap, comprenant une antenne médicale spécialisée, une cellule d'information pour les familles et les travailleurs sociaux locaux, un centre d'accueil temporaire pour les familles en visite, et une école de formation aux métiers du handicap (l'Ecole Handimachal).

ü                   Note importante : le centre « Handimachal » n’a pas vocation à accueillir les enfants handicapés pour de longs séjours ni à remplacer les familles dans leur prise en charge quotidienne. En effet, la structure sociale de ces villages de montagne permet encore aux parents de maintenir l’enfant handicapé au sein de la maison familiale et du village, ce qui demeure le meilleur facteur d’intégration dans ces communautés traditionnelles.

Objectifs sur le plan médical :

Fournir aux familles un diagnostic médical sur le handicap dont souffre leur enfant, un suivi médical personnalisé et une évaluation des possibilités d'évolution de l'enfant.

Par l'intervention d'ergothérapeutes, apprendre aux mères (notamment) les gestes et les attitudes susceptibles de générer un bien-être pour l'enfant handicapé.

Orienter les enfants ne pouvant pas rester dans les familles, du fait d'un handicap trop lourd ou difficile à gérer, vers des structures spécialisées (hors de la région).

Objectifs sur le plan de l’intégration et de l'éducation : 

L'Ecole Handimachal : Création d'un centre de formation aux métiers du handicap (ergothérapie, kinésithérapie, ...) ouvert aux étudiants de niveau secondaire (10+2), avec un diplome délivré par le RCA (Rehabilitation Council of India).

Apprendre aux parents à mieux gérer le handicap de leur enfant à la maison, évaluer sur place chez eux les moyens de faciliter le quotidien de l'enfant, répondre à ses besoins spécifiques.

Apprentissage d'une activité manuelle ou autre (informatique par exemple) permettant le développement personnel des adolescents et leur intégration dans le groupe.

Evaluer dans les villages isolés les possibilités de scolarisation dans le système gouvernemental, grâce à la formation spécifique des enseignants concernés du secteur primaire.

Fournir une aide matérielle (fauteuils, appareillage, etc.) et financière, si possible, dans des cas précis.

Sensibiliser les travailleurs sociaux présents dans chaque village sur l'aide qu'ils peuvent apporter aux enfants concernés et à leurs familles.

Objectif final:

Amener le gouvernement local à prendre le relais de cette initiative, à moyenne échéance (fin 2012), afin de l'institutionnaliser et d'en faire profiter le plus grand nombre.


 

Plan d'actions

Avant fin 2006 :

Identifier une ONG locale spécialisée pour mettre en œuvre le programme en collaboration avec La maison des Himalayas et le gérer au quotidien. Cette association a été identifiée (HP Voluntary Health Association, Shimla) ; discussion du partenariat et des conditions (contrat signé).

2ème semestre 2006 :

Définir les conditions d’une mission d’identification sur le terrain, dans les villages et en liaison avec les travailleurs sociaux et le corps enseignant, afin de déterminer les besoins et les types de handicaps rencontrés. La mission d’identification est prévue pour les mois de janvier et février 2007, l’analyse des résultats sera réalisée en mars 2007 (voir ci-dessous).

2ème semestre 2006 ou
1er semestre 2007 :

Contacter les autorités locales pour obtenir un terrain en prêt pour la construction future du centre Handimachal et évaluer le coût de la construction et de l'équipement du centre. Octobre 2006 : une famille indienne touchée par le handicap a proposé de faire don d’un terrain aux abords de la ville de Kullu pour la construction d’une école pour handicapés : le terrain a été visité mais il est malheureusement inexploitable pour le terrain (trop loin de la route nationale et d’un centre urbain, terrain trop accidenté impliquant des frais importants). Eté 2007: les autorités locales ont confirmé la possibilité d'obtenir un terrain en prêt pour la construction du centre. Un terrain a été identifié à 15 km au Sud de Manali, près de la route nationale et les dernières formalités administratives sont en cours de finalisation (avril 2008).

Janvier-février 2007:

Mission d’identification. Cette mission d’identification est réalisée pendant les mois de janvier et février 2007, par une équipe de 15 étudiants en santé publique, volontaires, formés et encadrés pour cette opération. L’étude touchera la totalité des foyers du « bloc » de Kullu, soit environ 76.000 personnes et 16.000 foyers. Les résultats ont été compilés par HPVHA Shimla et analysés par une équipe de spécialistes du CHU de Bordeaux (équipe du Dr. Sylvie Tison). Voir les résultats d'enquête annexés rapport ci-joint (plus bas).

Une courte mission d'évaluation suivra, en août 2007, cette enquête sur le terrain et sera composée entre autres d'une ergothérapeuthe et d'un kinésithérapeute français. Eté 2007: cette mission, effectuée sur trois journées, a permis d'identifier les problèmes concrets des personnes handicapées du secteur et de recueillir leurs souhaits. Le compte-rendu est annexé au rapport ci-joint (voir plus bas). Nous remercions Bénédicte Ponchon et Thomas Rizet pour leur implication dans ce projet et leur aide précieuse.

2ème semestre 2007 :

Définir et établir des projets de partenariats :

ü    au niveau local, grâce à des missions de sensibilisation, rencontres, etc. avec les médecins du secteur privé ou public, les travailleurs sociaux dans les villages, le corps enseignant, les institutions gouvernementales médicales et éducatives du district et de l'Etat d’Himachal Pradesh ;

ü    au niveau national pour attirer des médecins spécialisés et ergothérapeutes de Delhi (principalement) et les inciter à participer à ce programme, notamment pour le placement des enfants frappés par un handicap trop lourd et pour l’identification de fournisseurs de matériel adapté ;

   Eté 2007: les contacts engagés par Dominique et HPVHA durant tout l'été aussi bien en Himachal qu'à Delhi ont amené certaines organisations locales à déclarer leur intérêt pour le projet, aussi bien sur le plan technique que sur le plan de la formation. Ces partenariats doivent être définis au cours des prochains mois.

   26 novembre 2007: le rapport d'enquête, ses implications et le projet de construction du centre Handimachal ont été présentés à Shimla au gouverneur de l'Etat d'Himachal Pradesh, à divers acteurs du secteur de la santé et des institutions sociales, et à la presse.

3ème trimestre 2007 :

En France, présenter le projet finalisé à divers organismes et/ou associations pour obtenir des fonds d'aide.

Hiver 2007-2008 : un appel à partenariat a été lancé auprès de diverses sociétés françaises et étrangères dans le cadre du mécénat d'entreprise.

1er trimestre 2008 :

Au niveau international, identifier et formaliser des programmes d’études et d’échange médical sur le terrain (associations, étudiants en médecine ou ergothérapie, enseignants spécialisés, etc.). Novembre 2006 : plusieurs contacts ont été pris avec des organismes de formation (public et privé) en France dans le but d’établir des partenariats. Premiers contacts très positifs.

2ème et 3ème trimestres 2008 - repoussé à 2010:

Construction du centre dans la vallée de Kullu, dans une zone facilement accessible pour tous (idéalement entre Manali et Kullu, qui reste un point de passage important depuis les vallées plus isolées du Lahaul-Spiti ou, au-delà, du Zanskar ou du Ladakh ou depuis les districts de Kangra et de Mandi au sud).

Voir ci-dessous la nouvelle évolution du projet rendue nécessaire en 2009 par le retard dans la mise à disposition du terrain.

Perspectives à long terme :

2010-2012 :

Construction du centre Handimachal sur le terrain gouvernemental de Pandra Mile ou sur un terrain acheté par l'ONG locale.

2013-2014 :

Gestion du centre et des programmes associés pendant une durée de 2 ans, toujours avec le concours de l’ONG locale puis passage de relais au gouvernement local ou à une institution locale (en fonction du déroulement du projet).

 


Rôle et implication de la Maison des Himalayas (MdH)

          Coordination de toutes les étapes du projet, avec présence sur place de Dominique 4 mois par an et missions de suivi du projet organisées avec des équipes de bénévoles internationales et l’ONG locale, selon une périodicité à définir.

          Prises de contact avec l’ONG locale et les autorités ou représentants locaux.

        Suivi de l'enquête menée sur le terrain pendant l'hiver 2006-2007.

          Organisation de la mission d’évaluation prévue pour l’été 2007.

          Montage des dossiers côté français pour obtenir des financements.

          Montage des dossiers en collaboration avec l’ONG locale vis-à-vis des autorités indiennes.

          Montage des diverses missions de partenariats, en liaison avec l’ONG locale.

           Financement de la construction du centre en 20010 ; surveillance de la construction par des missions spécifiques bénévoles et l’ONG locale.

          Suivi juridique du projet en liaison avec un organisme spécialisé.

          Sur le long terme : suivi de la gestion du centre pendant 3 ans, passation de pouvoir à l’ONG locale ou au gouvernement local.


Résultats de l'enquête
menée sur le terrain
(phase préliminaire)

 

L'enquête réalisée en janvier-février 2007 sur le bloc administratif de Kullu (une "première" en Inde dans le domaine du handicap), a permis d'identifier la présence de 1,1% de personnes handicapées dans cette zone, les types de handicap dont ils souffrent, ainsi qu'un certain nombre de problèmes associés et sous-jacents.

Cette enquête est indissociable de la mission d'observation menée auprès de certaines familles en août 2007 qui, au-delà des chiffres, a fait ressortir de manière concrète les difficultés et espoirs des personnes rencontrées et a permis d'ajuster le programme Handimachal à leurs besoins réels.

L'étude complète ainsi que les solutions proposées par le programme Handimachal sont détaillées dans le document ci-joint.

Nous vous proposons également de prendre connaissance du document "Approches communautaires du handicap dans le développement" (CAHD) publié par Handicap International (ici)


Le futur terrain
et les premières ébauches du centre Handimachal

 

A l'issue de diverses rencontres avec les autorités administratives du district de Kullu et de l'Etat d'Himachal Pradesh, un terrain plat, de taille importante (environ 5.000 m²), proche de la route nationale, entre les deux petites villes de Kullu et Manali, a été attribué par le District Commissionner de Kullu pour le projet Handimachal. Toutes les signatures officielles devraient être réunies à la fin du mois d'avril 2008, permettant ainsi de continuer l'étude sur la conception du centre Handimachal, le budget de construction et de fonctionnement.

Voici d'ores et déjà les photos du terrain et une première vue d'artiste du futur centre Handimachal :

   

Pour que ce projet devienne réalité, un travail important d'approche de mécènes potentiels est en cours de réalisation : Dominique s'est donnée jusqu'à fin juillet pour réunir la somme de 70.000 euros, contribution de l'association à la construction du Centre Handimachal ; l'association indienne, de son côté, est chargée de réunir la même somme en Inde.


15 mai 2009:
ouverture d'un centre provisoire
dans la ville de Kullu

 

Du fait de certains "retards administratifs" liés au mode de fonctionnement de l'administration locale indienne, la mise à disposition du terrain promis par le gouvernement d'Himachal Pradesh est repoussée de quelques mois, malgré les nombreuses visites auprès des fonctionnaires en charge du dossier... La situation économique mondiale fort peu favorable au mécénat en cette année 2009 décale également les chances immédiates de collecter l’ensemble des fonds nécessaires à la construction.


Après consultation, au cours de l’automne 2008, des divers acteurs locaux dans le domaine du traitement du handicap (petites ONG locales, kinésithérapeutes, médecins, responsables administratives), il a été décidé de monter une unité de kinésithérapie et d'ergothérapie provisoire (pour deux ans, le temps de la construction du futur centre Handimachal) dans la ville de Kullu, afin de commencer à offrir des services de qualité aux personnes handicapées (notamment les enfants) et d'être efficaces dès l'ouverture du futur centre.

Cette unité (Unité de Thérapie Handimachal de Kullu) a ouvert ses portes en mars 2009, avec une kinésithérapeute locale (Kanica) payée à temps plein par notre association, ainsi qu'un jeune responsable administratif handicapé, également salarié.

Devant l’impossibilité de trouver des ergothérapeutes dans la région, nous avons fait appel au réseau d’entraide international et un ergothérapeute confirmé bénévole néerlandais (Evert Veldman) sera sur place début septembre pour six mois. En collaboration très étroite avec Kanika, Evert aura une double mission : la mise en place de programmes d’ergothérapie en faveur des enfants déficients mais également la formation de travailleurs sociaux bénévoles aux techniques de réadaptation à base communautaire (CBR : Community Based Rehabilitation) au sein des villages.


L'Unité Handimachal est installée au rez-de-chaussée de cette magnifique maison traditionnelle, très accessible et d'une surface de près de 100 m², que le propriétaire, sensible à notre cause, a accepté de nous louer pendant deux ans pour une somme tout à fait dérisoire, après quelques travaux de rénovation. Un jardin d'enfants, sécurisé, sépare la maison de la rue principale.

 

 

Les conditions d’accueil sont tout à fait exceptionnelles.

Le matériel vient d'être livré...

Adresse du Handimachal Kullu Therapy Unit:
House no. 75 (old UCCO Bank building), near Ram Bagh,
Akhara Bazaar, Kullu - Himachal Pradesh, Inde
Tel: +91 1902 222 847

Le matériel de kinésithérapie commandé a été installé dans l’Unité Handimachal au début du mois d’avril. Lors de sa visite de suivi d’avril-mai, Dominique a pu participer aux travaux d’organisation, de suivi administratif et aux premières visites d’enfants handicapés. Une information du public à grande échelle est en cours de réalisation dans tout le district, par voie publicitaire et par voie de presse.

L’Unité Handimachal accueille déjà un certain nombre d’enfants en traitement dans le centre, en attendant de pouvoir, dès le début de septembre 2009, combiner kinésithérapie et ergothérapie pour des programmes plus innovants et mieux adaptés aux besoins des enfants, notamment polyhandicapés.

Le budget alloué pour les deux années de fonctionnement de l'Unité Handimachal est de 13.000 euros pour la première année (investissements y compris) et 10.000 euros pour la deuxième année.

15 octobre 2009:
évolution du projet après six mois d'activité

Le 9 septembre 2009 restera une date emblématique pour notre association : l'inauguration de l'Unité Handimachal de Kullu par le nouveau Deputy Commissioner du district de Kullu, en présence du directeur de l'Hôpital Régional de Kullu et de divers responsables administratifs, mais également de parents d'enfants handicapés, de responsables d'ONG locales et de la presse, a permis de franchir une étape supplémentaire en "officialisant" auprès de la population locale le travail de notre équipe, enrichie d'un ergothérapeute bénévole néerlandais, Evert, arrivé à Kullu le 3 septembre.

Inauguration par M. Nanta, DC Kullu

Le ruban est coupé !

L'inauguration a été suivie par une période de fréquentation "creuse" (deux enfants traités par jour), la plupart des parents étant occupés par les moissons dans la vallée. L'équipe en a profité pour préparer la campagne de publicité mise en place pendant le grand festival de Dussehra, qui se tient chaque année pendant une semaine fin septembre - début octobre et attire la population des villages les plus retirés du district. Dès la fin du festival, le nombre d'enfants inscrits pour des séances quotidiennes dans l'Unité Handimachal a augmenté de manière très significative, avec une fréquentation de 8 enfants par jour pendant la semaine du 12 au 16 octobre.

Nikil reçoit un cadeau des mains du DC

Bien sûr, ce n'est pas encore assez et une série de camps de sensibilisation est en cours de préparation afin d'informer la population des villages alentour des divers aspects du handicap et, notamment, sensibiliser les femmes sur la nécessité d'accoucher avec l'aide d'une sage-femme professionnelle : en effet, un nombre importants d'enfants souffrent de déficiences physiques ou sensorielles dues à une lésion du cerveau pendant l'accouchement (IMC). Ceci correspond bien aux données relevées pendant l'enquête réalisée en 2007 : la majorité des mères d'enfants handicapés interrogées ont accouché à la maison, avec l'aide du femme du village, même dans la tranche d'âge des moins de 5 ans (voir rapport d'enquête, page 25).

Samya et sa maman

Les liens avec les associations indiennes locales déjà impliquées dans ce domaine (école de l'association NAB pour enfants aveugles de Kullu, école de l'association NAV Chetna pour enfants retardés mentaux) ont été renforcés afin de mettre en place des programmes communs, et faire profiter les enfants poly-handicapés des installations et des services de notre kiné, mais également de l'expertise d'Evert Veldman en matière d'ergothérapie.

Evert Veldman, qui a donné six mois de sa vie pour ce projet, sera relayé fin février-début mars 2010 par un(e) autre bénévole ; un certain nombre de propositions reçues d'ergothérapeutes ont été reçues grâce au réseau d'entraide internationale et la sélection est en cours.

Pour les néerlandophones et anglophones, voici le blog ouvert par Evert qui vous permettra de partager sa vie à Kullu : Everest2India.

Toutes les nouvelles du projet Handimachal sont maintenant disponibles et mises à jour régulièrement sur le Blog Handimachal : inscrivez votre adresse mail à la rubrique Newsletter afin de suivre le travail de l'équipe semaine par semaine.


 

Comment pouvez-vous aider ?

  • Sur le terrain : en participant à l'une de nos missions bénévoles (qui seront montées au cours des prochaines années - merci de nous contacter et de guêter les annonces sur ce site)

    Nous recherchons de manière urgente des professionnels bénévoles (ergothérapeute, orthophoniste, psychologue clinicien), de préférence de langue maternelle anglaise dans un premier temps, afin de renforcer nos capacités d'intervention dans les domaines jugés prioritaires par les acteurs locaux rencontrés. Si une telle mission vous intéresse (durée: 6 à 12 mois) ou peut intéresser l'un de vos amis anglophones, merci de contacter Dominique Dufau (domidufau@free.fr).

    Les missions pour bénévoles et étudiants ne parlant pas Anglais ne sont malheureusement pas envisageables, un bon niveau de pratique de cette langue étant nécessaire afin de pouvoir communiquer avec le personnel du centre, qui à son tour devra traduire toutes les interventions en hindi, voire même en dialecte local...

  • Chez nous : en parlant de ce projet autour de vous, notamment à vos contacts dans le domaine médical et hospitalier ou de l'enseignement spécifique aux enfants handicapés, mais aussi par des initiatives de solidarité ou par des dons afin de nous aider dans la mise en place de ce projet de grande envergure. Notamment, si vous pensez que votre entreprise pourrait être partenaire, dans le cadre du mécénat, à ce projet, merci de contacter Dominique Dufau qui pourra vous fournir tous les éléments nécessaires et venir faire une présentation du projet.
Nous remercions tout particulièrement
l'association lilloise
"Made for Asia"
qui a pu, lors de la soirée de solidarité
 Mixitee 3000
organisée le 8 décembre 2006,
récolter une très belle somme 
au bénéfice du projet Handimachal

Un bel exemple de solidarité !

 

   

Dans le cadre du concours "Objectif Passion" organisé en 2008 par l'antenne lilloise du groupe Logica, Marie-Dominique Sergent, secrétaire adjointe et webmaster de MdH, a présenté le projet Ergomachal, déclinaison d'Handimachal et base de la mise en place de l'Unité Handimachal de Kullu. Tous nos remerciements à la société Logica qui a récompensé cette initiative par la coquette somme de 3.000 euros, immédiatement mise à profit pour l'organisation de services performants en faveur des enfants handicapés du district de Kullu.

La Maison des Himalayas exprime également toute sa reconnaissance aux généreux donateurs privés et institutionnels, notamment M. et Mme. Painvin et les sociétés Freshfields Bruckhaus Deringer et MF & Associés, pour leur soutien et leur confiance dans ce projet ambitieux.

 

Un grand m erci à l'association "Note et Bien" dont les musiciens, tous bénévoles, offrent leur talent et leur passion pour le projet Handimachal, en donnant un concert gratuit

le 9 décembre 2010 à 20h30

à l’Eglise Sainte-Geneviève
36 rue Saint-Bernard
75011 Paris.

Programme :

Franck « Symphonie en Ré mineur »
Saint-Saens « Requiem »

Les dons récoltés en fin de soirée permettront de financer une partie de la construction du futur Centre Handimachal dans la vallée de Kullu (et plus particulièrement un internat de 10 chambres).

Tous les détails sur le site de Note et Bien:
http://note.etbien.free.fr/index.php

Pour faire un don

Vous pouvez également faire un don (défiscalisable à hauteur de 66 % du don pour les particuliers) à La Maison des Himalayas ou à l'association Handimachal (nouvelle association que nous avons ouverte pour gérer les fonds destinés au projet):

- soit par chèque à l'ordre de "Handimachal" en adressant votre chèque à Association Handimachal, Dominique Dufau, 13 rue de l'Eglise, 94500 Champigny ou au secrétariat de la Maison des Himalayas (Josette Denis, 713 rue des Prés, 62920 Gonnehem)

- soit par chèque à l'ordre de "La maison des Himalayas" en précisant l'objet de votre don (Handimachal) et en adressant votre chèque au secrétariat de la Maison des Himalayas (Josette Denis, 713 rue des Prés, 62920 Gonnehem)

- soit par virement sur le compte de l'association Handimachal:

Merci de contacter Dominique Dufau afin de recevoir
les coordonnées bancaires du compte de Handimachal en France.

Un reçu fiscal sera envoyé par retour pour les dons à Handimachal et en début d'année fiscale pour les dons à La maison des Himalayas.


Contact

Si vous êtes intéressé(e) par ce projet, souhaitez participer à une mission sur le terrain, faire part de votre expérience ou de vos connaissances en la matière, ou tout simplement faire un don, nous vous remercions de bien vouloir contacter :
Mlle Dominique DUFAU
13 rue de l'Eglise 94500 Champigny-sur-Marne
Tel: 09 51 70 25 76 (tarif local)
Mobile : 06 79 11 02 23
à Manali (Inde) :
00 91 95 8272 6588 (mobile indien)
E-mail pour toute l'année : domidufau@free.fr

 

 

Pour tout commentaire ou question concernant ce projet, veuillez contacter DOMINIQUE DUFAU

Accueil | Agenda | Actions | Projets | Bulletin | L'Himalaya | Glossaire
Livre d'Or | Liste de diffusion | Ecrivez-nous | Les statuts | Trekking | Presse himalayenne
Parrainages | Adhésion

Réalisation : © Maison des Himalayas (2008-2011)